Emmanuel Macron MACROPOLY ÉDITION SPÉCIALE GARE

La SNCF a annoncé ce lundi l’ouverture de négociations exclusives avec Ceetrus, la foncière du groupe Auchan, pour remodeler la Gare du Nord, à Paris, dont la taille doit tripler avant les Jeux Olympiques de 2024.La finalisation du contrat est espérée « d’ici octobre », a précisé Patrick Ropert. Les deux partenaires entendent créer une coentreprise, détenue à 66% par Ceetrus et 34% par Gares & Connexions, qui sera chargée de la conduite des travaux et de l’exploitation commerciale pendant 35 à 46 ans.

Share Button

Patronat et syndicats LA VÉRITÉ ON VA TE NIQUER

Patronat et syndicats s’unissent face à Macron
Fait inédit, syndicats et patronat se sont réunis afin de créer un front uni face au Méprisant de la République .
De mémoire de syndicalistes et d’entrepreneurs, c’est la première fois que les leaders syndicaux et patronaux des organisations représentatives arrivent à prendre langue tous ensemble. Les chefs des huit principales organisations patronales et syndicales se sont réunis mercredi matin autour de la table pour tenter de trouver des priorités communes et montrer un front uni au Méprisant de la République.

Share Button

Emmanuel Macron FRANCE-BELGIQUE AVEC MC’ROND SPONSOR

Emmanuel Macron FRANCE-BELGIQUE AVEC MC’ROND SPONSOR

Share Button

Emmanuel Macron LE SEIGNEUR DE BRÉGANÇON

Share Button

Nicolas Bay LE SYNDROME DE CALIMERO

Emplois fictifs présumés au FN: nouvelles mises en examen dont celle de Nicolas Bay.
Nicolas Bay s’est exprimé à propos de sa mise en examen dans le cadre des emplois présumés fictifs du FN au Parlement Européen, dénonçant « une persécution judiciaire ».
Contacté , Nicolas Bay a réagi et affirmé que la procédure fait partie de « la persécution judiciaire » dont son mouvement serait l’objet.

Share Button

Emmanuel Macron PLAN PAUVRETÉ MONDIAL DE FOOT

L’annonce du « plan pauvreté » reporté en raison du Mondial.

Alors qu’elle devait intervenir mi-juillet, la présentation des mesures du « plan pauvreté » par Emmanuel Macron est reportée. En cause : la Coupe du monde.

C’est ce qui s’appelle avoir le sens des priorités. Alors qu’il devait annoncer les grandes lignes du très attendu « plan pauvreté » aux alentours du 10 juillet, Emmanuel Macron a décidé de repousser cette annonce… qui pourrait rentrer en conflit avec sa présence à la potentielle demi-finale de Coupe du monde de l’équipe de France.

Share Button