S.N.S.M JUSTICE

« C’est le monde à l’envers ». A la Société Nationale de Sauvetage en Mer, de nombreux bénévoles ne cachent pas leur émotion après les poursuites lancées contre l’institution. En Bretagne et dans le Midi, trois procès ont été intentés contre la SNSM, a-t-on appris auprès de l’association, dont les bénévoles assurent depuis des décennies le sauvetage au large des côtes françaises.

Share Button

Pierre Gattaz RAPACE!

Réforme du code du travail : Gattaz (Medef) appelle Macron à « ne rien lâcher »

Share Button

Emmanuel Macron THE SOCIAL KILLER

Alexis Corbière estime qu’Emmanuel Macron est « un social killer »

TACLE «Il faut craindre le pire» avec les prochaines ordonnances réformant le Code du travail, prévient le député…

Il sort la sulfateuse. Alexis Corbière, député La France Insoumise, a comparé vendredi Emmanuel Macron à « un social killer », qui veut « ubériser la société française », dans Libération. Le président de la République, « malgré ses sourires permanents, est un « social killer » à la communication très verrouillée », déplore le député.

Share Button

Emmanuel Macron INCIDENT DIPLOMATIQUE

Incident. Emmanuel Macron a créé un incident diplomatique avec la Pologne, quelques jours seulement après avoir contrarié son homologue roumain.

Share Button

Emmanuel Macron LE FAUX CUL

Travailleurs détachés: en Bulgarie, Emmanuel Macron tacle la Pologne
Jusque-là, il était tout sourire avec ses homologues européens. Accolades et poignées de main, à la recherche d’un consensus sur les travailleurs détachés. Mais ça, c’était avant la charge du vendredi 25 juin. Emmanuel Macron s’en est pris à la Pologne dans un discours très virulent.

Share Button

Emmanuel Macron EMMA MAKE-UP YOUTUBE CHANNEL

L’Elysée a payé 26 000 euros la maquilleuse du président de la République pour trois mois de travail à l’Elysée et en déplacement. Une révélation qui rappelle le cas du coiffeur de François Hollande.

Le magazine Le Point a mis la main sur deux factures de 16 000 et 10 000 euros au nom de Natacha M., maquilleuse attitrée d’Emmanuel Macron qui le suit depuis sa campagne. Ces frais de 26 000 euros de maquillage couvrent une période de trois mois de travail selon l’hebdomadaire.

Share Button