Muriel Pénicaud LA COQUILLE

Une « ordonnance coquilles » va être publiée pour corriger les boulettes de la réforme du droit du travail.
Le ministère du Travail prépare une ordonnance supplémentaire afin de corriger les coquilles contenues dans les textes officialisés fin août. L’objectif est que les textes mis en oeuvre soient conformes aux annonces faites par le gouvernement… Effectivement, il était temps de s’en rendre compte.

Share Button

Emmanuel Macron SPY KID

Emmanuel Macron, furax, part en chasse à la taupe .

Le président Macron est furieux. D’abord il y a les tensions en Guyane. Ensuite, en lisant Le Parisien, vendredi 27 octobre, j’ai découvert deux autres motifs de fureur. Il y a des dissidents chez les macronistes ! « Les marcheurs ne sont plus des godillots : de plus en plus de députés La République en marche font entendre leur différence. » Les caves se rebiffent ! On a les noms des caves, mais je ne vais pas les balancer, je ne veux pas qu’ils finissent dans la Seine. Vous croyez que je plaisante ? Vous allez voir que le président est un killer. Daniel Craig – James Bond – à côté d’Emmanuel Macron, c’est Franz-Olivier Giesbert !

Share Button

Benoit Hamon TO BE OR NOT TO BE AT THE PS

Hamonistes : être ou ne pas être au PS
Le mouvement de Hamon entend « refonder la gauche ». Mais certains de ses proches espèrent toujours peser sur le PS, quand d’autres ont sauté le pas.

Share Button

Pierre Gattaz CHASSE AU NUISIBLE

Contrôle des chômeurs : la proposition de Gattaz fait polémique
Gattaz a suggéré mardi que les demandeurs d’emploi fassent l’objet d’un « contrôle journalier ou hebdomadaire ».
C’est l’une de ces petites phrases dont Pierre Gattaz a le secret, prononcée au détour d’un flot de revendications classiques du patronat, mais qui a pour effet de susciter la polémique.

Share Button

Emmanuel Macron BAD BOSS

Emmanuel Macron BAD BOSS

Share Button

Emmanuel Macron INTERVIEW JUPITÉRIENNE

Pourquoi Emmanuel Macron va s’exprimer à la télé ce dimanche.

Emmanuel Macron connaîtra sa première grande interview télévisée en tant que président de la République, en répondant aux questions de journalistes sur TF1 et LCI. Depuis son élection, la cote de popularité a rapidement chuté et certaines de ses petites phrases ont marqué l’opinion. « On peut imaginer qu’il va essayer de redresser son image à gauche », estime Arnaud Benedetti, professeur à la Sorbonne.

Share Button