Brigitte Macron MONEY MONEY !

« 440 000 euros » sont mis à disposition de Brigitte Macron, indique Christophe Castaner

Des députés de La France insoumise ont posé la question au porte-parole du gouvernement à l’occasion du vote du projet de budget pour l’année 2018.

 

« Les moyens mis à disposition du conjoint du chef de l’Etat, du fait des collaborateurs, sont de 440 000 euros », a indiqué Christophe Castaner. Le porte-parole du gouvernement était interrogé, vendredi 10 novembre, par les députés de La France insoumise. « Elle bénéficiera aussi du renfort de sécurités parce que le conjoint du chef de l’Etat fait aussi l’objet d’une protection », a ajouté Christophe Castaner dans l’Hémicycle, à l’occasion du vote du projet de budget de l’Elysée pour l’année 2018.

Comme prévu par la « Charte de transparence » sur le « statut du conjoint du chef de l’Etat » publiée en août, Brigitte Macron dispose de deux collaborateurs et d’un secrétariat pris sur l’effectif de la présidence. « Cette charte pose à la fois ces moyens et des principes, y compris le principe de transparence, et là aussi c’est la première fois », a souligné Christophe Castaner, également secrétaire d’Etat aux Relations avec le Parlement. La Cour des comptes contrôlera ces dépenses et publiera un rapport spécifique.

Des députés dénoncent « une forme de monarchie présidentielle »

Jean-Hugues Ratenon, de La France insoumise, a relevé qu’« un conjoint, une conjointe, n’a aucune légitimité démocratique » et qu’un statut pose donc « un réel problème démocratique ». « Nous sommes pour rompre avec la conception d’une forme de monarchie présidentielle », a abondé son collègue Alexis Corbière, estimant que « la question n’est pas épuisée » par la charte élyséenne.

L’élu de Seine-Saint-Denis a aussi souligné que l’emploi de collaborateurs familiaux par les parlementaires a été interdit cet été via la loi pour la confiance dans la vie politique, un des premiers actes de la nouvelle Assemblée nationale.

« Le président de la République n’a pas embauché Brigitte Macron, il l’a épousée », lui a répondu M. Castaner, sous les applaudissements de la majorité. « Elle n’est pas rémunérée », mais « a une fonction de représentation » et « bénéficie de moyens dans la représentation » à laquelle elle contribue, a-t-il ajouté.

 

Source : ICI

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *