Stephane Bern BERN LE BRICOLEUR

Patrimoine : Emmanuel Macron confie une mission à Stéphane Bern. L’animateur de RTL, proche du couple Macron, se voit confier une mission bénévole par l’Élysée pour sauver le patrimoine en péril.

à l’occasion des Journées du patrimoine, Emmanuel Macron a décidé de confier une mission bénévole à Stéphane Bern, animateur de France 2 et RTL. Un travail qui portera en particulier sur le petit patrimoine en péril. Sa mission consistera à identifier les monuments à rénover en priorité et chercher des moyens de financement, a fait savoir l’Élysée.

« Le président de la République a décidé de me confier cette mission parce que j’ai une certaine légitimité, lui semble-t-il, en matière de sauvegarde du patrimoine national. C’est l’affaire de tous », a déclaré Stéphane Bern au micro de RTL. « C’est bénévole. Je n’ai pas de bureau, pas de salaire », précise le présentateur spécialiste de l’histoire.

 

Une lettre de mission et un objectif fixé sur six mois vont être confiés à l’animateur, qui sera chargé d’établir une liste des monuments et des bâtiments en péril. Son créneau : identifier en priorité les trésors méconnus du patrimoine français, ceux que les petits propriétaires ou les communes peinent à entretenir. « J’appellerai dans les prochains jours tous les acteurs du patrimoine pour qu’on se mette autour d’une table », annonce Stéphane Bern, pour qui la sauvegarde du patrimoine représente « sans doute la chose la plus importante » pour lui.

L’Élysée a formulé une autre demande à Stéphane Bern : proposer des pistes nouvelles pour le financement de ces rénovations que l’État n’a plus les moyens d’assumer.

L’Élysée satisfait de « mettre à profit sa notoriété »

Une mission qui n’est pas surprenante pour ce soutien proche d’Emmanuel Macron. Stéphane Bern faisait partie des invités de la Rotonde, le soir du premier tour de l’élection présidentielle. « Ça n’a rien à voir avec la proximité qu’on peut avoir avec le chef de l’État. Auparavant déjà, avec Fleur Pellerin, il avait été question d’une telle mission. Je n’ai pas attendu de changement de président pour m’intéresser au patrimoine », se défend l’intéressé.

Dans une interview au Parisien – Aujourd’hui en France en avril dernier, l’animateur avait expliqué qu’il « ne briguait aucun poste de conseiller ni quoi que ce soit ».

Pour les Journées du Patrimoine, samedi 16 septembre, Stéphane Bern a ainsi débuté sa mission en accompagnant le chef de l’État sur les traces d’Alexandre Dumas. Du côté de l’Élysée, l’entourage du président se réjouit de « mettre à profit sa notoriété ».

 

Source : rtl.fr/actu/politique

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *