Emmanuel Macron LE MONDE DU BISOUNOURS GROS NIGAUD

 

Baisse des loyers: « Macron vit dans le monde des Bisounours »

 

L’adjoint au maire (PCF) de Paris en charge du Logement réagit auprès de L’Express à l’appel d’Emmanuel Macron aux propriétaires de baisser les loyers de 5 euros.

Pour compenser la baisse de 5 eurosde l’aide personnalisée au logement (APL), Emmanuel Macron a demandé ce mardi aux propriétaires d’accorder à leurs locataires une diminution de cinq euros de leur loyer. Ian Brossat, l’adjoint au maire (PCF) de Paris, réagit auprès de L’Express à cet appel étonnant.

L’appel lancé ce mardi par Emmanuel Macron vous surprend-il?

I.B: Cette demande est étonnante. De deux choses l’une: soit Emmanuel Macron y croit et ça prouve qu’il est déconnecté de la réalité. Soit il n’y croit pas et il est cynique. Je rappelle que cinq euros, ce n’est pas une somme dérisoire alors que 50% des bénéficiaires des APL vivent en-dessous du seuil de pauvreté.

LIRE AUSSI >> Tous nos articles sur la polémique concernant la baisse des APL

Baisser les APL, c’est baisser la solvabilité des ménages et donc augmenter les risques d’impayés et d’expulsions. Personne n’imagine que les propriétaires vont baisser de 5 euros les loyers d’un claquement de doigt, même si ce sont les doigts du président de la République.

L’appel d’Emmanuel Macron n’a-t-il pas pour vertu de rappeler que les loyers sont élevés et que les APL contribuent à les maintenir élevés?

Si le président de la République a vraiment envie de baisser les loyers et de pointer la responsabilité des propriétaires, qu’il fasse voter une loi qui fasse baisser les loyers. Ou, au moins, qu’il fasse appliquer la loi ALUR. Aujourd’hui, elle n’est appliquée, sur le volet de l’encadrement des loyers, qu’à Paris et à Lille.

Ça, ça permet de stabiliser les loyers. Le risque avec la déclaration d’Emmanuel Macron, c’est de décrédibiliser la parole présidentielle. Son propos n’a aucune conséquence pratique.

Vous ne vous réjouissez pas du retour du volontarisme en politique?

Je ne crois pas à la pensée magique. Je ne vois pas pourquoi les propriétaires baisseraient les loyers sans contrainte. Macron vit dans le monde des Bisounours.

Vous venez de rappeler que l’encadrement des loyers est déjà appliqué dans certaines zones comme Paris. N’est-ce pas la preuve que ça ne marche pas?

La loi ALUR a permis de stabiliser les loyers depuis un an, alors qu’ils avaient explosé depuis dix ans. Elle a des conséquences positives. Mais il y a sans doute moyen de la rendre plus contraignante et efficace car aujourd’hui, elle ne prévoit pas de sanctions pour les propriétaires défaillants. Tout repose sur l’énergie du locataire à faire respecter la loi.

On pourrait imaginer par exemple que l’application de la loi soit du ressort d’une instance extérieure comme la répression des fraudes.

 

Source : lexpress.fr

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *