Emmanuel Macron LA POLICE SE PAYE CHOUPINOU 1ER

 

Un syndicat de police se paye Emmanuel Macron.

 

« Vigi recherche une personne du showbiz pour que notre Président de la République s’intéresse à la sécurité de la population et aux conditions de travail des policiers ». L’annonce peut faire sourire mais elle est très sérieuse.

Ces quelques lignes, postées sur Facebook, ont été rédigées par le syndicat des personnels de tous corps et tous grades du Ministère de l’Intérieur et la Police Nationale.Vigi s’indigne de n’avoir toujours pas été reçu par Emmanuel Macron malgré une lettre ouverte envoyée au président de la République le 13 juillet dernier. Ces policiers réclament une audience « concernant les conditions de travail des personnels du Ministère de l’Intérieur et de la Police Nationale, ainsi que pour l’alerter sur les conséquences qu’aura la coupe budgétaire de plus de 370 millions d’euros, sur la sécurité de la population ».

 

« Mais c’est sûrement parce que nous ne maîtrisons pas encore les nouveaux codes du divin Jupiter, qui nous dirige », s’interroge ironiquement Vigi dans son message avant de poursuivre : « Nous pensions bêtement qu’en tant que syndicat nous pourrions accéder à l’Olympe, vu l’attachement que porte notre chef des armées au dialogue social. Mais non ».
Alors, la rencontre entre le chef de l’Etat avec le chanteur de U2, Bono, et bientôt Rihanna a donné des idées au syndicat. En recrutant une personne du showbiz, il espère ainsi interpeller le président et le « sensibiliser à la sécurité de la population ». Un message qui se conclut sur une citation de Sénèque : « Certains sont jugés grands parce qu’on mesure aussi le piédestal ».

 

Source & Suite : actu.orange.fr

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *