Bruno Le Maire LE BON COIN

 

Bruno Le Maire annonce « d’importantes cessions d’actifs » de la part de l’État.

 

L’État français surveille de près le chantier des deux réacteurs EPR d’Hinkley Point en Angleterre. Bruno Le Maire, le ministre de l’Économie, a demandé lundi 3 juillet au PDG d’EDF de présenter d’ici la fin du mois un « plan d’action rigoureux » pour s’assurer de la maîtrise des surcoûts et du calendrier. Ce plan d’action, qui devra être présenté au conseil d’administration d’EDF, devra permettre, aux yeux de l’État, de « conforter le calendrier du projet » et de « réduire autant que possible l’impact financier de cette réévaluation et d’assurer une maîtrise rigoureuse des risques du projet », a dit le ministre dans un communiqué.

EDF a revu à la hausse lundi de plus de 1,8 milliard d’euros le coût des deux futurs réacteurs EPR britanniques d’Hinkley Point (sud-ouest de l’Angleterre), un surcoût qui s’explique selon le groupe par « une meilleure appréhension du design », ainsi que « du volume et du séquencement des travaux sur site et de la mise en place progressive des contrats fournisseurs ». Par ailleurs, les deux EPR, dont le premier doit être mis en service fin 2025, pourraient être livrés plus tard que prévu. EDF évoque un « risque » de retard de 15 mois pour le premier réacteur, et de 9 mois pour le second.

Le ministre de l’Économie a également demandé au patron d’EDF Jean-Bernard Levy que « les causes précises de cette réévaluation » ainsi que « les facteurs de risques du projet […] et le contenu de la revue du projet » soient « analysés » au sein du conseil d’administration de l’électricien français. L’impact de ce surcoût « sur le taux de rendement du projet reste limité », a-t-il néanmoins précisé. Depuis l’annonce du projet, la facture de ce chantier colossal n’a cessé de faire polémique en Grande-Bretagne, où certains dénoncent l’impact pour les consommateurs britanniques de l’accord signé avec le gouvernement.

 

Source : lepoint.fr

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *