Kilian Jornet OVOMALTINE !!!

L’« ultraterrestre » Kilian Jornet gravit l’Everest, en vingt-six heures et sans oxygène

Avec cette ascension exceptionnelle, le Catalan boucle son projet Summits of my life, qui lui a permis d’affoler les chronomètres sur les points culminants de chaque continent.

Le programme de la journée était chargé. Plus de 3 800 mètres de dénivelé positif, dont 30 kilomètres de moraines, et 2 300 mètres d’ascension sur une pente à plus de 50 degrés. En vingt-six heures, l’Espagnol Kilian Jornet a conquis, dans la nuit du 21 au 22 mai, les 8 848 mètres de l’Everest, sans oxygène et sans corde fixe.

Le champion d’ultratrail a choisi la voie nord, par le Tibet, pour grimper le mythique sommet. Cette ascension, considérée comme plus difficile que par la voie népalaise, prend en moyenne entre trois et cinq jours pour un alpiniste acclimaté.

Kilian Jornet est parti à 22 heures du monastère de Rombuk (5 100 m). Dans un communiqué publié sur son site Internet, le Catalan a donné une brève analyse de son ascension :

« Jusqu’à 7 700 m d’altitude, je me sentais bien, et tout s’est passé comme prévu. Ensuite, j’ai commencé à avoir des problèmes d’estomac, certainement dus à un virus. A partir de là, j’ai dû progresser plus lentement, et m’arrêter très souvent pour récupérer. Malgré tout, je suis parvenu au sommet à minuit [le lendemain]. »

Cette douleur l’a toutefois empêché de …

Suite ici : lemonde.fr

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *