Anne Hidalgo RATATOUILLE

 

Les rats qui envahissent Paris pourraient bien coûter sa réélection à Anne Hidalgo

 

Les rats sont devenus le cauchemar des Parisiens mais aussi celui… d’Anne Hidalgo. La maire de Paris est tenue pour responsable de la saleté des rues de la capitale et d’une situation qui dégénère.

 

Ils grouillent ! Ils sarabandent ! Poil lustré, queues dressées, dents aiguisées, les rats remontent à la surface de Paris avec les inondations et une vidéo « vi-rat-le » du journal Le Parisien. Plus d’1,2 million de vues pour « cette vidéo de l’horreur », qui met en scène un grouillement de ces sales bestioles dans une benne à ordures. Avec ce commentaire effrayant d’un éboueur : « ces rats, râle-t-il, ont de moins en moins peur de nous. Ils n’ont pas hésité à attaquer plusieurs de mes collègues…L’un d’entre eux a été mordu au bras…Un autre à la gorge ». Ce ne sont pas des kangourous rats, non, mais « ils sont énormes. Ca va être un carnage », prophétise cet agent de la propreté au milieu de cette saleté. Bref c’est l’angoisse !

Les internautes partagent cet effroi, et une grande colère contre… Anne Hidalgo ! La maire de Paris est tenue pour la grande « ratsponsable » de cette prolifération dont fort peu de Parisiens doutent, puisque chacun en a vu au moins un « gros comme ça, ou même comme chat ». Passons sur les militants du Front National qui font, sans pudeur aucune, l’amalgame des « invasions immigrés-rats », certains en appelant de nouveau aux « ratonades d’autrefois pour exterminer ces vermines ». Ceux-là n’expulseront jamais leurs fantasmes.

Paris capitale la plus sale du monde ?

La droite, elle évite de glisser dans ces extrémismes, et rappelle qu’elle a alerté  l’Hôtel de Ville, il y a bien longtemps, « sans que les mesures appropriées aient été prises ». Rachida Dati, l’élue du 7ème arrondissement avait ainsi appelé l’attention d’Anne Hidalgo à plusieurs reprises sur la multiplication de ces nuisibles sur le Champs de Mars. Idem pour Pierre Yves Bournazel, député LR et  probable candidat à la Mairie de Paris, qui, il y a quelques jours encore, adressait plusieurs courriers pour dénoncer cette présence invasive dans les écoles…

 

Source : ICI

Share Button

Emmanuel Macron LA CHASSE DES GROS CONS

 

Emmanuel Macron souhaite rétablir la chasse présidentielle. Celle qui était « chasse royale » sous François Ier est largement FINANCÉE PAR L’ÉTAT . À Rambouillet (Yvelines) ou à Chambord (Loir-et-Cher), les présidents de la Ve république, de de Gaulle à Giscard d’Estaing, y recevaient leurs hôtes LES PLUS PRESTIGIEUX. Ces chasses ont été supprimées par Jacques Chirac. Tout du moins… Officiellement. Aujourd’hui encore, à Chambord, des battues de régulation accueillent QUELQUES PRIVILÉGIÉS AU FRAIS DE L’ÉTAT (état=au frais du contribuable LFDG).

« Un instrument d’attractivité »

Lors de sa campagne, le candidat Macron ne cachait pas être favorable aux chasses présidentielles. « Il faut reconnaître cette pratique comme un instrument d’attractivité. C’est quelque chose qui fascine à l’étranger, ça représente la culture française, c’est un point d’ancrage », avait-il déclaré. Le président assume, un grand sommet franco-italien est prévu au CHÂTEAU DE CHAMBORD dès l’année prochaine.

 

Source : ICI

Share Button

Jean-Luc Melenchon SCHOOL LFI

 

L’insoumission selon Mélenchon va s’apprendre à l’école

 

Vous êtes militant LFI mais vous vous sentez mou, mal dégrossi ou pagailleux dans votre insoumission ? Un peu de patience…Le mouvement de Jean-Luc Mélenchon est sur le point d’ouvrir son école des Insoumis. Théorique et pratique, cet enseignement s’adressera prioritairement aux sympathisants LFI et sera dispensé au siège de La France insoumise, rue de Dunkerque à Paris. Comme pour répondre par anticipation à ceux qui soupçonnent le mouvement politique de vouloir formater la pensée de ses militants, on rappelle chez Jean-Luc Mélenchon qu’il s’agit d’une demande exprimée par la base lors de la convention LFI organisée fin octobre à Clermont-Ferrand.

Cours en classe ou sur internet

Mais cet accompagnement politique dont les détails seront présentés le 29 janvier prochain est aussi l’occasion, pour le jeune mouvement, d’améliorer la formation de ses cadres, de leur apprendre à animer un groupe d’action ou à prendre la parole et à s’exprimer clairement en public. La direction de « l’école insoumise » a été confiée au politologue Thomas Guénolé et à Manon Le Bretton, enseignante en lettres modernes et candidate battue LFI battue aux élections législatives dans l’Aude. Les élèves de province qui ne pourront pas répondre « présent » à l’appel, rue de Dunkerque, pourront suivre les cours sur les comptes Facebook et Youtube du mouvement. Histoire, philosophie politique ou encore ateliers pratiques sur le thème de l’auto-organisation figurent déjà au programme provisoire de « l’école insoumise ».

 

Source: ICI

Share Button

Édouard Philippe ERREUR DE LA FRANCE EN VOTRE FAVEUR

 

604 personnes travaillent pour le seul service du premier ministre, ce qui représente une dépense annuelle de 7,47 millions d’euros !

Le Premier Ministre Édouard Philippe a 164 personnes dans son secrétariat, 60 personnes qui travaillent pour la cuisine et l’hôtellerie, 38 personnes pour sa sécurité, et 14 chauffeurs.

Son seul cabinet compte 67 personnes pour le conseiller, dont 11 personnes affectées à son cabinet militaire.

Les personnels du cabinet du Premier ministre coûtent un million d’euro de plus qu’en 2007, et 159 000 euros de plus qu’en 2016 !

Ces chiffres ne représentent que les personnels affectés au cabinet du Premier ministre, ou les personnes de « support » (cuisine, intendance, logistique…) du cabinet du premier ministre.

L’administration du Premier ministre comprend plus d’une centaine de services, qui assistent le Premier ministre et prennent part à l’élaboration de la politique du Gouvernement.

Au total, 9 579 personnes composeraient la totalité des services du Premier ministre (derniers chiffres connus, publiés en décembre 2017 dans le rapport annuel sur l’état de la fonction publique).

Pour Contribuables Associés, l’argent public, c’est l’argent des citoyens. Chaque euro dépensé doit être un euro utile !

 

 

Share Button

Elise Lucet INCONTRÔLABLE

 

Certains dirigeants de France Télévisions se sont confiés à Télé Star pour une longue enquête sur Elise Lucet, et il semblerait que la journaliste agace au plus haut point.

Elise Lucet est-elle un électron libre ? Il semblerait que oui. Dans une longue enquête réalisée par Télé Star, et à retrouver dans votre magazine en kiosque le 15 janvier prochain, plusieurs dirigeants de France Télévisions n’ont pas caché leur agacement face à la journaliste qui se permettrait beaucoup de choses.

L’un d’entre eux explique : « Elle est incapable de recevoir un ordre. Delphine Ernotte, c’est tout juste si c’est sa patronne ! » tandis qu’un autre ajoute : « Elle est hors de contrôle et voit des gens qui veulent la dégommer partout alors qu’elle est intouchable. C’est l’Etat dans l’Etat. Mais l’Etat, c’est elle toute seule ! » Ambiance. Et ce n’est pas tout, Elise Lucet a tendance, toujours selon des sources au sein de France Télévisions, « à faire croire qu’on lui a proposé le poste de directrice de l’information à plusieurs reprises alors qu’il n’en est rien« .

Qualifiée de « carriériste », Elise Lucet, décorée de la Légion d’honneur, en est arrivée au point où elle s’est rendue tout simplement « invivable » au sein de France Télévisions. La journaliste a refusé de répondre à nos questions pour cette enquête car elle « refuse le côté iconique« . Finira-t-elle par répondre à toutes ces attaques au sein de sa propre maison ?

 

Source : ICI

 

Share Button

Jean-Jacques Bourdin Laurent Wauquiez PANPAN CUCUL

 

Corrigé en direct par Jean-Jacques Bourdin, Laurent Wauquiez le censure sur Twitter

La rectification du journaliste face aux propos du patron de LR a mystérieusement disparu.

 

« Il n’y a pas, en ce moment, de fermeté de la part de ce gouvernement sur la politique migratoire » a affirmé Laurent Wauquiez, ce mercredi 17 janvier, sur RMC et BFMTV. Et de citer une série d’indicateurs publiés ce mardi par le ministère de l’Intérieur afin d’appuyer sa démonstration anti-Macron.

C’est alors que le nouveau chef des « Républicains » se trompe en prétendant que « toutes les catégories ont augmenté », comme lui fait remarquer son intervieweur, Jean-Jacques Bourdin, à propos du nombre d’étrangers autorisés en 2017 à séjourner en France au titre du regroupement familial. Un chiffre en hausse selon Laurent Wauquiez… aussitôt corrigé par le journaliste: « Non, le regroupement familial a baissé » rectifie Jean-Jacques Bourdin.

En effet, si les titres de séjour délivrés dans le cadre de l' »immigration familiale »ont peu augmenté en 2017 (+2,2%), le « regroupement familial », lui, a reculé de 3,8% sur la même période. Or, Laurent Waquiez a bien évoqué face à Jean-Jacques Bourdin la tendance haussière du « regroupement familial ». Mais plutôt que de reconnaître son erreur, le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes va alors tout bonnement nier avoir dit… ce qu’il vient juste de dire.

« Monsieur Bourdin, je veux être bien précis: je n’ai pas dit ‘regroupement familial’, j’ai dit ‘immigration familiale' » ose Laurent Waquiez, malgré l’étonnement du journaliste lui rappelant que « si, vous avez dit regroupement ».

Et certains médias de s’étonner d’un tel entêtement: un « impair » relevé par Le Lab, une bonne dose de « mauvaise foi » pour l’émission Quotidien (TMC), voire un « double mensonge » selon C à Vous (France 5). L’histoire, somme toute assez banale d’un(e) politique pris au piège par ses propres contradictions, aurait pu s’arrêter là.

Au lieu de faire profil bas, de vite tourner la page de ce double couac, d’oublier ce moment gênant, le compte Twitter de Wauquiez a pourtant préféré poster, mercredi vers 17h30, une vidéo résumant l’entretien matinal… qui conserve la mauvaise évaluation du chiffrage du « regroupement familial ». Mais les remarques pertinentes de Jean-Jacques Bourdin ainsi que « le moment où Wauquiez dit ne pas avoir parlé de ‘regroupement familial’ alors qu’il vient juste de le faire » ont été savamment coupés au montage, censurés pour ainsi dire, comme l’a remarqué sur Twitter le journaliste Sylvain Chazot.

 

Source : ICI

Share Button