Neymar da Silva Santos LA BLESSURE

 

Blessure de Neymar : c’est «trois semaines d’arrêt minimum» selon des médecins du sport

 

Victime d’une entorse de la cheville face à l’OM, l’attaquant du PSG souffre surtout d’une fissure d’un os du pied. Une circonstance qui le condamne de manière quasi certaine au forfait pour le défi du 6 mars face au Real Madrid.

Le cas de Neymar Jr, victime dimanche soir d’une entorse antéro-externe de la cheville droite couplée, selon le PSG, à une fissure du 5e métatarsien (os long situé sur la partie externe du pied et qui se connecte au petit doigt de pied), n’inspire que du scepticisme ce mardi.

Parmi le panel de médecins du sport interrogés par « Le Parisien », aucun d’entre eux n’envisage ainsi un retour de l’attaquant brésilien pour le match du 6 mars face au Real Madrid.

« Une fissure d’un os métatarsien, c’est trois semaines d’arrêt minimum, nous assure le médecin d’un club de Ligue 1. Et lorsqu’il s’agit du 5e métatarsien, on est encore plus prudent. Après, il n’y a pas de fissure plus ou moins grave. En fait, on parle de fissure quand on ne veut pas dire le mot fracture sur une image médicale. »

« S’il s’agit vraiment d’une fissure, c’est ce qu’on appelait auparavant une fracture de fatigue, complète le Dr Alain Simon, ex-médecin du PSG. Dans ce cas, c’est trois ou quatre semaines d’arrêt minimum. Et deux mois pour les cas les plus compliqués. Ce qui est certain, c’est que Neymar ne pourra pas jouer mardi prochain. Déjà, parce que cette blessure est très douloureuse. Ensuite, le risque d’aggravation est trop grand s’il rejoue. »

 

Unai Emery dément la rumeur d’une prochaine opération au Brésil

« L’entorse en elle-même est relativement bénigne, ajoute Jean-Marcel Ferret, l’ancien doc des Bleus. S’il n’y avait que cela, sa participation au match du Real ne poserait pas de problème. Un seul faisceau du ligament externe est touché, ce qui est fréquent en football. Au bout de dix jours, avec un bon strapping, il pourrait jouer. En revanche, la fissure pose plus de soucis. Elle est située sur un os relativement fragile chez le footballeur, sur le bord externe du pied. Habituellement, la durée d’indisponibilité d’une fissure osseuse, c’est trois semaines, un mois. Jouer dès mardi, ce serait prendre le risque que la fissure se transforme en fracture. Cela peut poser des problèmes pour la suite de la saison. Surtout dans la perspective d’une Coupe du monde. »

Selon le média brésilien Globo Esporte, Neymar et son entourage auraient d’ailleurs déjà fait une croix sur le huitième de finale retour face au Real Madrid. Une opération serait même envisagée au Brésil dans les prochains jours. Ce mardi en conférence de presse, Unai Emery, le coach parisien, a toutefois démenti cette information.

 

Source : ICI

 

D’après une idée de Pierrick Roche

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *