Emmanuel Macron TOUT SCHUSS IN PARIS

Neige : la consigne de ne pas circuler en voiture en Ile-de-France est « maintenue cet après-midi et jusqu’à jeudi »

 

Une épaisseur inédite depuis l’hiver 1987. Au moins 12 cm de neige sont tombés depuis mardi soir à Paris, et jusqu’à 20 cm localement en Ile-de-France, selon les relevés communiqués par Météo France, mercredi 7 février. Jusqu’à 2 000 personnes ont été coincées sur la RN 118, dans l’ouest parisien. A la mi-journée, le préfet d’Ile-de-France, Michel Delpuech, a annoncé que 900 véhicules étaient toujours bloqués sur cette portion de route, entre Vélizy (Yvelines) et Orsay (Essonne). La circulation des poids lourds est quant à elle partiellement rouverte en Ile-de-France, jusqu’à 17 heures, a annoncé le préfet.

 10 départements en vigilance orange. A midi, l’alerte pour neige-verglas de Météo France concernait encore 10 départements : l’Aube ; Paris ; la Seine-et-Marne ; les Yvelines ; l’Yonne ; l’Essonne ; les Hauts-de-Seine ; la Seine-Saint-Denis ; le Val-de-Marne et le Val-d’Oise. « On demande aux automobilistes de ne pas prendre leur voiture ce matin », a lancé sur franceinfo le porte-parole du ministère de l’Intérieur Frédéric de Lanouvelle, évoquant une situation « très compliquée », « exceptionnelle ». L’Aisne ; les Ardennes ; le Cher ; l’Eure ; l’Eure-et-Loir ; l’Indre ; l’Indre-et-Loire ; le Loir-et-Cher ; le Loiret ; le Maine-et-Loire ; la Marne ; la Mayenne ; l’Oise ; l’Orne et la Sarthe sortent de la vigilance orange à la mi-journée.

Des chutes de neige attendues jusqu’à la mi-journée. Toujours selon Météo France, les averses de neige devraient s’interrompre mercredi en milieu de matinée en Ile-de-France, mais devraient persister jusqu’à la mi-journée dans certains départements placés en vigilance orange. Les températures négatives ne devraient pas permettre la fonte de l’épais manteau neigeux, et les sols devraient rester extrêmement glissants.

Les transports fortement perturbés. Conséquence de ces chutes de neige : les transports en Ile-de-France sont très fortement perturbés, mercredi matin, et vont le rester une bonne partie de la journée. En début de matinée, de nombreuses lignes RER et tramway étaient ainsi perturbées voire interrompues, tandis que la circulation des bus RATP, arrêtée mardi soir, ne devrait reprendre que dans la matinée « au cas par cas ». La SNCF, elle, a appelé ses clients à reporter leurs déplacements. Seul le trafic dans les aéroports devrait être « normal » ou proche de la normale.

Les Franciliens invités à ne pas prendre leurs voitures. Le préfet de police de Paris a demandé aux automobilistes franciliens « de ne pas prendre leur véhicule ce matin afin de ne pas accentuer ces points de blocages et de permettre l’intervention des forces de l’ordre, des services de secours et des opérateurs concernés. » Une consigne « maintenue cet après-midi et jusqu’à jeudi », a-t-il indiqué, à la mi-journée.

 Des naufragés de la route et du rail. Selon le ministère de l’Intérieur, plus de 600 personnes ont dû être hébergées dans la nuit dans des centres d’accueil en Ile-de-France. Et selon la préfecture de Paris, pas moins de 700 voyageurs ont également été hébergés dans les gares de Montparnasse et Austerlitz.

 

Source : ICI

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *