Emmanuel Macron TOC TOC SYRIE

 

Syrie : la France « frappera » en cas de « preuves avérées » d’armes chimiques

« La ligne rouge sera respectée », a déclaré le président de la République devant l’Association de la presse présidentielle.

 

Si la France « a des preuves avérées que des armes chimiques proscrites sont utilisées contre les civils » en Syrie par le régime, « nous frapperons », a réaffirmé, mardi 13 février, Emmanuel Macron devant les 120 journalistes de l’Association de la presse présidentielle.

« Nous frapperons l’endroit d’où ces envois sont faits ou là où ils sont organisés. La ligne rouge sera respectée », a dit le président de la République. « Mais, aujourd’hui, nous n’avons pas de manière établie par nos services la preuve que des armes chimiques proscrites par les traités ont été utilisées contre les populations civiles », a-t-il ajouté. « Dès que la preuve sera établie, je ferai ce que j’ai dit », a-t-il prévenu tout en martelant que « la priorité, c’est la lutte contre les terroristes, les djihadistes ».

 

Source : ICI

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.