Nicolas Hulot LES VOITURES

Nicolas Hulot, un ministre de l’Ecologie qui possède six voitures (pas toutes propres)

Outre ses six voitures, le ministre possède un bateau, un scooter électrique et une moto.

Il est l’un des ministres les plus riches du gouvernement, avec Muriel Pénicaud et Françoise Nyssen, à en croire les déclarations de patrimoine publiées vendredi 15 décembre par la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP). Plus surprenant : le ministre de la Transition écologique et solidaire, caution « verte » de l’exécutif, a déclaré pas moins de neuf véhicules à moteur.

Parmi ces véhicules figurent un bateau, un scooter électrique et une moto. Les six autres véhicules sont des voitures, achetées entre 1998 et 2017, de gammes différentes. On y trouve ainsi un Peugeot Boxer (gros utilitaire), un Land Rover, des véhicules Volkswagen, Citroën et BMW, mais également une 2 CV acquise en 2017.

La liste des véhicules à moteur détenus par Nicolas Hulot, publiée par la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique.
La liste des véhicules à moteur détenus par Nicolas Hulot, publiée par la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique. (HATVP / FRANCEINFO)

Si la BMW de Nicolas Hulot est un modèle i3, électrique, le ministre est aussi propriétaire d’un combi Volkswagen, dont il n’existe pas de version écologique, le California Beach, selon Capital. « Selon nos informations, ce van, à transmission intégrale, est équipé d’une boîte automatique et d’un moteur 2 litres turbo diesel de 204 chevaux », précise le mensuel.

Un patrimoine de plus de 7,2 millions d’euros

La valeur totale des véhicules à moteur de Nicolas Hulot atteint 105 000 euros, et la somme de 83 000 euros pour ses six voitures.

Le patrimoine total du ministre s’élève à plus de 7,2 millions d’euros. Il déclare notamment une maison de plus de 300 mètres carrés en Corse estimée à plus d’un million d’euros, ainsi que plusieurs autres biens immobiliers en Ille-et-Vilaine et en Haute-Savoie dont il est copropriétaire, d’une valeur totale de 1,9 million.

A cela s’ajoute sa société Eole, qui encaisse ses droits d’auteurs et les royalties des produits dérivés Ushuaïa et dont la valeur est estimée à 3,1 millions d’euros, tandis que le total de ses contrats d’assurance-vie, instruments financiers, comptes courants et produits d’épargne atteint environ 1,17 million d’euros.

 

Source : ICI

 

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.