Roberd Ménard LE ROI MAGE

 

La crèche de Robert Ménard à Béziers définitivement retoquée par le Conseil d’État

Le maire de Béziers s’était pourvu en cassation après l’interdiction de cette crèche par la cour administrative d’appel de Marseille. En vain.

 

C’est la fin d’un feuilleton judiciaire qui durait depuis trois ans. Le Conseil d’État a rejeté le pourvoi en cassation de la mairie de Béziers, concernant l’interdiction d’une crèche de Noël installée dans le hall de l’Hôtel-de-Ville, en décembre 2014, rapporte ce vendredi 10 novembre l’AFP, confirmant une information de Midi Libre.

Rappel des faits. Au moment de son installation en décembre 2014, la section biterroise de la Ligue des droits de l’Homme avait saisi le tribunal administratif de Montpellier qui avait, en première instance, validé l’initiative du maire proche du FN. En avril 2017, la cour administrative d’appel de Marseille avait annulé cette décision, contre laquelle Robert Ménard s’était pourvu en cassation devant le Conseil d’Etat. En vain puisque son pourvoi a été rejeté.

 

Source & Suite : ICI

Share Button

Ségolene Royale LA MORT ET DANS LE PRÉ

Glyphosate : « La France doit voter contre la réautorisation », dit Royal sur RTL

 

« C’est un contre-sens historique que la France aille voter pour le glyphosate, même pour trois ans. » C’est avec ces mots que Ségolène Royal s’est catégoriquement opposée au potentiel renouvellement de la licence de l’herbicide controversé, dimanche 5 novembre sur RTL. Invitée du Grand jury RTL-LCI-Le Figaro, l’ancienne ministre de l’Environnement a affirmé que la France, qui semble prête à voter pour un renouvellement de quatre ans maximum, a le pouvoir de faire pencher la balance à l’échelle européenne.

« La France doit voter contre la réautorisation », a assuré Ségolène Royal, avant de poursuivre : « Si la France bascule (…) d’autres pays peuvent dire (…) ‘On peut basculer aussi’ (…). Ce que fait la France est regardé. » Classé « cancérogène probable », la produit fait naître le débat parmi les pays membres de l’Union européenne et au sein même du gouvernement: Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique, défend un renouvellement pour trois ans tandis que Stéphane Travert, ministre de l’Agriculture, penche pour cinq à sept ans afin de laisser le temps aux agriculteurs de s’adapter.

 

Si vous n’êtes pas ferme (…) c’est toujours les pollueurs qui ont gain de cause

 

Pour l’ambassadrice chargée de la négociation internationale pour les pôles arctique et antarctique, les agriculteurs ont eu tout le temps de s’organiser avant la disparition du produit : « Les chimistes qui ont mis le glyphosate sur le marché, il y a 10 ans que la Commission européenne leur a donné une autorisation pour 10 ans. Donc ils savaient parfaitement que ça allait s’arrêter. Si à un moment vous n’êtes pas extrêmement ferme sur le maintien des échéances, c’est toujours les pollueurs qui avoir gain de cause. »

 

Source : rtl.fr/actu

 

Share Button

Emmanuel Macron LE CHANOINE DE LATRAN

Emmanuel Macron a accepté le titre de chanoine de Latran

 

Selon la tradition, il pourrait se rendre auprès du Pape pour recevoir ce titre.

Comme le veut la tradition, Emmanuel Macron a officiellement accepté son titre de «premier et unique chanoine honoraire» de la basilique Saint-Jean-de-Latran, la cathédrale du Pape en tant qu’évêque de Rome. C’est ce que le président de la République a annoncé dans une lettre adressée au chapitre de cette basilique, révèle le quotidien La Croix. «Il n’a pas encore décidé s’il se déplacerait à Rome pour en prendre …

 

Source : lefigaro.fr

Share Button

E.Phillippe E.Macron CROIX DE GUERRE SOCIALE

 

 

Macron va remettre la grand’croix du mérite à Philippe «fin novembre»

 

Le président va décorer le premier ministre pour ses six premiers mois à Matignon. Une «tradition» qui échappe à la volonté de l’Élysée de revoir les modalités d’attribution de ce type de distinctions.

Le calendrier réserve parfois des surprises. Alors qu’Emmanuel Macron a annoncé cette semaine en Conseil des ministres qu’il allait revoir les modalités d’attribution des décorations officielles – en réduisant les contingents et en durcissant les critères de sélection -, il va pourtant se prêter à cet exercice dans les prochaines semaines.

Selon nos informations, Édouard Philippe devrait effectivement être nommé grand’croix de l’ordre du mérite «fin novembre», probablement le mercredi 22 ou le mercredi 29. Une «tradition», selon l’Élysée, qui correspond à un usage républicain, selon lequel tout chef du gouvernement est décoré par le président après six mois passés à Matignon. Pour l’occasion, Emmanuel Macron a prévu une cérémonie qui se tiendra «sans presse».

 

Source : lefigaro.fr

 

Share Button